Zirkus Rosarius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zirkus Rosarius

Message  Pauke Pauke le Sam 16 Mar 2013 - 0:53

Dès 1940 les allemands ont bénéficié de prises importantes d'avions alliés lors de leur avance en Europe, le premier Spitfire tombera entre leurs mains dès le 23 mai... le K9867 , codé ZP-J au Squadron 74 . Il fut saisi intact après un atterissage forcé , le 23 mai 1940 sur l'aérodrome de Calais-Mark . Ainsi que des B-17 que les allemands appelleront DO 200, comme le B-17 F n°41-24585 baptisé Wolf Hound qui appartenait au 306th Bomb Squadron du 303rd Bomb Wing américain , s'en suivront des P-47 , P-51 etc ...

Très rapidement ces machines trouvèrent leur destination.

Le Zirkus Rosarius (également connu sous le nom Rosarius Wanderzirkus) était un Erprobungskommando unité spéciale de la Luftwaffe , intégrée directement au haut commandement de la Luftwaffe. Cette unité été chargée des essais des machines capturées avions britanniques et américains surtout, qui ont tous été repeints dans des marques allemandes.
Le but des tests de ces avions était de découvrir les forces et les faiblesses de leur conception ou de performances. Ces informations furent très utiles pour permettre au personnel des services allemandes le développement de tactiques visant à contrer les forces ennemies et d’exploiter au mieux leurs vulnérabilités.

Hormis les avions Français, capturés à plusieurs centaines d'exemplaires et souvent reversés directement à la Luftwaffe ou à ses alliés (surtout l'Italie et la Finlande pour les chasseurs), les prises anglo-américaines "de valeur" avaient pour destination dès 1943 le Versuchsverband Obdl. dirigé par le commandant Theodor Rosarius.

Tous les appareils encore "plus ou moins" en état de vol étaient alors envoyés au centre de Rechlin, remis en état, équipés d'une radio allemande, repeints en jaune vif sur leurs parties inférieures et enfin garnis de marques de nationalité allemandes au très grand format.

Enfin convoyés à l'unité du Cdt Rosasius, ce dernier partait faire le tour des bases aériennes avec armes et bagages et ce dans le but d'habituer les servants de Flak à reconnaître un avion allié à coup sur et de permettre aux pilotes de la Luftwaffe de s'entraîner au combat aérien avec de "vrais ennemis".

L'unité a été formée par Theodor Rosarius en 1943 et faisait partie de la 2. / Versuchsverband Oberbefehlshaber der Luftwaffe . Le Rosarius Zirkus ", doit son appellation au fait que la troupe faisant littéralement la tournée des popotes avec ses engins exotiques, à la façon d’un cirque ambulant !
L’unité semble avoir bénéficié de l'utilisation de son propre Geschwaderkennung ("Geschwader code") a savoir "T9", avec quelques-uns des avions en provenance du KG 200 , qui a déjà utilisait le code "A3" d’identification sur leurs machines.

Parmis les première "prises" de choix, le meilleur chasseur Français opérationnel lors du début du conflit, le Dewoitine 520. Une grande partie fût cédée aux Italiens, puis les Allemands utilisèrent les chaines de montage pour en produire directement.







Exceptionnelle photo d'un Bloch 162, bombardier Français conçu pour remplacer les "dinosaures volants" des années 30.
Il fit sont premier vol en juin 40, "un peu tard"...
Il serra repris par le KG200 pour des "missions spéciales à longue distance".

Les "clients" suivants furent les Britanniques.



Spitfire Mk5. Les Allemands en possédaient au moins un exemplaire de chaque version produite...



Une rareté, même chez les alliés : Un Spitfire PR11 de reconnaissance photo ex-USAAF



Spitfire capturé près de Cherbourg le 15 août 1940.



Gros succès auprès des personnels de la Luftwaffe !



Parfois le mélange des genre donne des résultats étranges !



Capturé en 1942 ce MK V 830 du Squadron 131 c'est vu greffé un DB 605.
Avons nous là un Messerfire, ou un Schmittfire ?

Une des rares vues de l'époque en couleurs. Le schéma est classique, jaune pour l'intrado et vert foncé pour l'extrado.



Les contributeurs ne s'arrêtèrent pas la. Vinrent en suite, les productions de l'Oncle Sam !





Un P47 Razorback dans une décoration assez inédite.
Les Allemands furent bluffés par les possibilités de ce gros bébé de... 8 tonnes !
Mais les Me109 et Fw190 restaient tout de même leurs "préférés", même si le P47, au poids pourtant conséquent, les laissait stupéfait quand à sa capacité à piquer sur ses proies.



Les pilotes et techniciens allemands qui eurent à travailler sur ces appareils les trouvèrent plus confortables que leurs productions nationales (surtout les avions US), et à la maintenance nettement plus facile.



La luftwaffe, hormis les Fw200 Kondor, ne disposait pas de machine quadri moteur a long rayon d'action. Les B17 furent des prises idéales pour des missions secrètes en plus de dévoiler leur point faibles aux unités de chasse.







Un "libérateur" capturé !
Les allemands appréciaient beaucoup cet avion, aux capacités de transport plus larges que le B17.

Il y eu tout de même jusqu'à 20 B17, 7 B24, 4 Stirling, 6 Wellington, 1 Lancaster et 1 Mosquito au KG200, sans compter les Bloch 200 capturés en 1940 "à la pelle" .





Malgré ce que l'on pourrait penser, tous ces appareils se retrouvèrent en Allemagne soit à la suite de pannes, soit par capture au sol.
Seuls 2 avions furent volontairement détournés par leurs pilotes :

-1 Hurricane livré à la Luftwaffe par un pilote Tchèque de la RAF en 1941 (le gars étant un espion de l'Abwehr, qui sera fusillé en 1947).
-1 P38 F-5E de reconnaissance posé par un déserteur américain sur un aérodrome allemand en août 44 (ce dernier fera des années de prison après guerre).

Un P38 capturé par les Italiens fût utilisé au combat et même crédité d'une victoire !







Prise de choix pour ces sous-officiers : des P51 Mustang !

Cette unité pour le moins hors-normes finit par être absorbée par le KG200 en février 1944... mais c’est une autre histoire
.
Le Kampfgeschwader 200, un groupe très "spécial"

Il y a eu beaucoup de fantasmes sur ce groupe étrange...

Il avait surtout pour mission de mettre en oeuvre des appareils lourds capturés afin d'en faire des avions de transport (le IIIème Reich en était quasi-dépourvu, le trimoteur Ju52 étant dépassé dès 1940...) ou des appareils réservés aux "missions spéciales"...

Encore de nos jours vous trouverez des gens pour vous certifier que le KG200 avait remis des cocardes US sur ses B17 et 24 dans le seul but de faire un carton au milieu des boxes de forteresses alliées de retour de mission : Rien n'est plus faux !
Cela ferra l'objet d'un autre post consacré aux hommes de l'Oberst Werner Baumbach ....


avatar
Pauke Pauke
Général / General
Général / General

Messages : 1028
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Zirkus Rosarius

Message  Pips le Sam 16 Mar 2013 - 5:53


J'ai eu le plaisir de lire le livre de Werner Baumbach dont le titre est "Zu spät ?" (Trop Tard ? ) Il décrit bien cette période. Un autre livre tout aussi fascinant est "Testpilot auf Beuteflugzeugen" (Pilote d'essai sur avions capturés) de Hans-Werner Lerche. Mais je ne sais pas s'il existe des traductions en français.
avatar
Pips
Colonel / Oberst
Colonel / Oberst

Messages : 230
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zirkus Rosarius

Message  Pauke Pauke le Sam 16 Mar 2013 - 7:26

Des ouvrages que l'on peut encore trouver sur le marché de l'occasion .....









.... aber nur auf Deutsch Shocked
avatar
Pauke Pauke
Général / General
Général / General

Messages : 1028
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zirkus Rosarius

Message  JagdExperten le Dim 17 Mar 2013 - 5:53

Très intéressant Very Happy

Pauke Pauke a écrit:-1 Hurricane livré à la Luftwaffe par un pilote Tchèque de la RAF en 1941 (le gars étant un espion de l'Abwehr, qui sera fusillé en 1947).
-1 P38 F-5E de reconnaissance posé par un déserteur américain sur un aérodrome allemand en août 44 (ce dernier fera des années de prison après guerre).

En sait-on plus?
J'avais également lu que 2 P40 francais équipés par les US dans la campagne de Tunisie avait rallié Vichy au printemps 43. On n'a fait pas bcp de pub de ces déserteurs, je pense qu'ils ont du avoir aussi des ennuis à la libération What a Face
avatar
JagdExperten
Capitaine / Hauptmann
Capitaine / Hauptmann

Messages : 552
Date d'inscription : 17/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Zirkus Rosarius

Message  Pips le Dim 17 Mar 2013 - 6:41


En tout cas, après l'armistice, Vichy a reçu des allemands des Bloch et Devoitine pour sa "défense du territoire".
avatar
Pips
Colonel / Oberst
Colonel / Oberst

Messages : 230
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zirkus Rosarius

Message  Pauke Pauke le Dim 17 Mar 2013 - 13:05

2 pilotes du "La Fayette" désertèrent leur nouveau commandement et livrèrent leurs P-40 au régime de Vichy ...
Le 11 janvier 1943, lors de transfert du groupe d'Alger à Thelepte, les deux pilotes, le S/C Quéguiner et le Sgt Lavie font défection et rejoignent la France occupée avec chacun leur P-40F.

Si les avions furent repeints aux couleurs de la "France occupée", ils ne furent toutefois pas "testés" pas les Allemands ...

Voilà ce que les pilotes du 2/5 déclarèrent au sujet de ces 2 " @& #" traîtres :
"19 janvier : une nouvelle triste nous est confirmée. Quéguiner et Labie, dont on était sans nouvelle depuis le départ d'Alger, ont déserté. Il ont rallié la France et se sont posés à Sète. Quels beaux salauds. Car c'est uniquement par dégonflages qu'ils ont agi, et Quéguiner, passablement dégonflé, a traîne Labie dans son sillage. Dire que les Boches peuvent contempler nos taxis. J'espère qu'après la guerre, un d'entre ,nous retrouvera ces méprisables crapules et leur fera la peau. C'est tout ce qu'ils méritent."


Pour faire court : Après les 3 jours de combats qui suivirent le débarquent US en Afrique du Nord (Opération Torch du 08/11/42), le général Juin et l'amiral Darlan ont demandé un cessez-le-feu et c'est ainsi que les forces vichystes d'Afrique du Nord sont devenus alliés des anglo-américains.

Un bref rappel des choses et de l'escadrille "La Fayette" :
En 1916, un groupe de volontaires américains arriva en France pour soutenir l'effort de guerre. Ils créèrent alors une escadrille aérienne dans l'armée française. Elle fut appelée "La Fayette" en l'honneur du marquis français qui aida la jeune Amérique à conquérir son indépendance au XVIII ème siècle.
En novembre 1942, après l’opération "Torch", le colonel Willis, un ancien de l'escadrille de 1918 retrouva avec nostalgie la tête de sioux sur les Curtiss H.75A français. Il décida alors que cette escadrille serait la première à être dotée en matériel américain. Ainsi, si les premiers modèles de P-40 n’eurent pas le temps de porter les cocardes de l’Armée de l’Air en 1940, ce fait fut réparé dès la fin de 1942, grâce à ce colonel américain.



Le GCII/5 toucha tout d’abord des P-40F, puis ultérieurement des P-40L. La photo ci dessus illustre quelques profils de ces avions qui contribuèrent au renouveau de notre Armée de l’Air. Ces 17 P-40F étaient tout d’abord destinés aux Britanniques, ils portaient les serials FL 225 / 228 / 260 / 294 / 305 / 307 / 311 / 313 / 315 / 319 / 324 / 343 / 344 / 347 / 353 / 354 et 361.

Donc ces P-40 (même si au moins un d'entre eux a porté la bande blanche de Vichy par erreur au niveau de la cocarde de fuselage) n'ont pas été livrés à Vichy mais à l'Armée de l'Air sous le commandement de Giraud et de Gaulle.



Ils seront remplacés en avril 1944 par des P47 D Thunderbolt.
avatar
Pauke Pauke
Général / General
Général / General

Messages : 1028
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zirkus Rosarius

Message  JagdExperten le Dim 17 Mar 2013 - 13:08

Pauke Pauke a écrit: ils ne furent toutefois pas "testés" pas les Allemands ...
tu m'étonnes, ils connaissaient très bien leurs perfs et c'était carrément obsolète en 43 Twisted Evil


Je ne lis pas l'allemand malheureusement pour ce qui est des livres pré-cités
Dans mon collège au fin fond de la normandie, il n'y avait que l'espagnol en seconde langue pendant ma 4ème Rolling Eyes
avatar
JagdExperten
Capitaine / Hauptmann
Capitaine / Hauptmann

Messages : 552
Date d'inscription : 17/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zirkus Rosarius

Message  Pauke Pauke le Dim 17 Mar 2013 - 13:24

En fait il se murmure que les appareils se sont posés sur la plage de Sète et sur le ventre... c'est déjà plus compliqué à récupérer.... study
avatar
Pauke Pauke
Général / General
Général / General

Messages : 1028
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zirkus Rosarius

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum